accubiteur


accubiteur

⇒ACCUBITEUR, subst. masc.
Officier de la cour de Constantinople chargé de coucher dans la chambre de l'empereur pour veiller à sa sécurité :
1. Accubiteur. Officier du palais des empereurs de Constantinople qui couchait auprès du prince, pour la sûreté de sa personne.
S. MERCIER, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, 1801, p. 7.
Rem. Attesté ds Ac. Suppl. 1835, Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845.
P. anal., vx. Celui qui, par amitié ou par altruisme, veille ou assiste une personne qui souffre :
2. Son ami étant tombé malade, il ne voulut pas le quitter et se fit son Accubiteur.
Il est bien doux, lorsque l'on souffre, de rencontrer un Accubiteur; cela console : car, hélas! qu'une nuit paraît longue à la douleur qui veille.
S. MERCIER, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, 1801, p. 7.
Étymol. ET HIST. — 1751 terme d'hist. anc. (Encyclop. t. 1 s.v. : Accubiteur (...), officier du palais des empereurs de Constantinople. C'étoit un chambellan qui couchoit auprès du prince, pour la sûreté de sa personne).
Empr. au lat. accubitor (attesté au sens de « voisin de table », au IIIe s., PORPH., Hor. epist., 1, 18, 10 ds TLL, accoter) littéralement « celui qui est couché à côté de », utilisé pour désigner le « praefectus sacri cubiculi » des empereurs byzantins; sur ce dignitaire (gr. ) voir le compilateur byz. G. Codin, 1re moitié XVe s., ds DU CANGE.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.